vendredi, 24 novembre, 2017
Accueil » Autres » Apple TV 2015 : pas de révolution mais une belle évolution de l’écosystème

Apple TV 2015 : pas de révolution mais une belle évolution de l’écosystème

Présenté dans la biographie de Steve Jobs comme le dernier produit que l’homme avait réussi à « maitriser », cet Apple TV cuvée 2015 n’apporte finalement que de « timides » évolutions.

Cette année, Apple mise tout sur les apps, déjà présentes sur l’ancien modèle, mais désormais ouvertes à tous… Ou presque. Comme sur l’Apple Watch, il ne fait pas toujours sens de développer des programmes qui nécessiteraient de lire de longs textes par exemple. Nous devrions donc voir arriver plutôt des apps dédiées à la vidéos et évidemment… des jeux. Les éditeurs sont d’ailleurs déjà sur le qui-vive, car le portage est extrêmement aisé. On y reviendra plus longuement, mais il est probable qu’un titre qui tourne déjà sur iOS ne nécessite que quelques semaines de travail pour être porté sur tvOS.

L’arrivée d’une télécommande tactile était très attendue, et d’après les premiers retours, tous s’accordent à dire que la navigation dans les menus et la sélection se montrent infiniment plus rapides qu’avant. En revanche, en mains, sa petite taille ne fait pas toujours l’unanimité, et l’accessibilité des boutons restera à l’appréciation de chacun. Apple aime le minimaliste, mais devant sa télé, on aime aussi avoir des accessoires un peu plus grossier, moins fragiles et facile à jeter dans le canapé.

Siri se situe désormais au coeur du dispositif et dans l’ensemble, permet de gagner du temps. Nos camarades -qui ont pu tester la beta rapidement- notent quelques bugs ponctuels (par exemple, l’assistant n’arrivait pas à lancer l’app MLB, il fallait prononcer « MLB.tv »). La question est aussi de savoir si on a envie de parler à sa télécommande… devant sa famille et avec le bruit ambiant. Il faudra vraiment voir à l’usage et ce n’est pas quelques minutes devant la boite qui permettront de réellement trancher.

Alors que Tim Cook se montrait assez offensif en début de keynote, on peut aussi se demander si cet Apple TV ne manque pas un peu d’ambition. Aucune télévision n’est disponible en streaming en Europe, aucun partenariat avec des grandes chaines payantes (comme Canal+) n’a été non plus évoqué. Et quid des fonctions si pratiques sur les boitiers tiers concurrents ? On pense évidemment à l’enregistrement de programmes, ou à la lecture de contenus variés (clefs USB, disques durs…). La moindre SmartTV est aujourd’hui capable de prendre en charge quantité de supports et de formats d’image, là où la boi-boite d’Apple se cantonne encore et toujours à son écosystème et ne s’ouvre à aucune connectique standard.

Source

Cet article pourrait vous intéresser

SUPER NES MINI : VOICI COMMENT HACKER LA CONSOLE EN 4 MINUTES POUR AJOUTER PLUS DE JEUX

Alors qu’elle vient de sortir le 29 septembre dernier, tous les regards des hackers étaient …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *